Connaissez-vous bien les cheveux et leur manière de fonctionner ?

Connaissez-vous bien les cheveux et leur manière de fonctionner ?

Vous me suivez peut-être déjà sur les réseaux sociaux. Vous avez peut-être déjà lu les questions concernant nos cheveux. Avec cet article de blog, nous allons faire un récapitulatif de toutes ces questions. Parce que mieux connaître nos cheveux nous permet de mieux les entretenir, ainsi que d’apprendre des choses !

  1. LES CHEVEUX CHANGENT-ILS AU FIL DES ANNÉES ?

La réponse est OUI.

Eh oui, on ne garde pas forcément la même chevelure. On peut remarquer des changements de couleur, de texture ou d’épaisseur. 

Vous avez sûrement remarqué des pertes de cheveux plus ou moins importantes sur certaines périodes. Il ne faut pas s’inquiéter, il est normal de perdre une centaine de cheveux par jour. Par contre, si vous remarquez que vos cheveux n’arrivent plus à pousser au-delà de vos épaules, c’est un signe que les follicules pileux ne fonctionnent plus aussi bien qu’avant.

Plusieurs raisons possibles : la génétique, l’alimentation, l’hygiène de vie, le stress, une maladie, les hormones ou juste la façon dont on s’occupe de nos cheveux.

Le cycle de vie du cheveu est en moyenne de 2 à 4 ans pour les hommes et 3 à 7 ans pour les femmes. La phase anagène (2 à 3 ans) correspond à la phase active de croissance. Elle est suivie de la phase catagène ou période d’involution (2 à 3 semaines), puis vient la phase de chute, appelée phase télogène. 

J’ai moi même remarqué qu’à certaines périodes je perds beaucoup de cheveux. Je remarque également que leur nature peut parfois changer, ils ont tendance à s’abîmer l’été et devenir plus gras l’hiver, d’où le fait que j’alterne parfois les shampoings !

Et toi, t’as remarqué que tes cheveux changeaient régulièrement ? 😉

  1. COMBIEN DE MILLIMÈTRE(S) POUSSENT VOS CHEVEUX PAR JOUR ?

La réponse est 0,3 

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte comme l’âge, le sexe, l’état de santé, l’alimentation ou encore l’ethnie.

Les cheveux poussent en moyenne de 0,3 millimètre par jour, soit à peine 1 centimètre par mois en moyenne. Bien sûr, les cheveux ne poussent pas à la même vitesse pour tout le monde. 

Les cheveux asiatiques (cheveux noirs, fins et lisses) voient leur chevelure s’allonger de 1,5 cm par mois. 

En revanche, les cheveux africains(cheveux épais et crépus) poussent moins vite, soit environ 0,8 cm par mois.

Le temps influence aussi la vitesse de la pousse des cheveux. L’été, le soleil stimule le cuir chevelu et les cheveux poussent donc plus vite. Au contraire, l’hiver le temps est froid et sec, la pousse ralentit.

  1. LES GENS AUX CHEVEUX NOIRS ONT PLUS DE CHEVEUX QUE LES BLONDS? 

La réponse est NON.

Un être humain possède en moyenne 120’000 cheveux sur la tête, soit environ 200 par cm2. Cependant la couleur des cheveux changent également les statistiques. Les cheveux les plus clairs, donc les blonds en ont davantage (environ 150 000) et les roux moins (environ 90 000). 

Le sexe d’un personne également influencent le nombre. D’une façon générale, les filles ont une chevelure plus abondante que celle des garçons.

Un cheveu mesure en moyenne un quinzième de millimètre de diamètre.

  1. NOS CHEVEUX PEUVENT ILS ABSORBER +30% DE LEUR POIDS EN EAU ?

La réponse est OUI.

Les cheveux mouillés sont plus lourds que les cheveux secs. C’est simplement car le cheveu est perméable et donc absorbe l’eau. Un cheveu en bon état peut absorber plus de 30% de son propre poids en eau. Si le cheveu est abîmé, ce pourcentage peut même atteindre 45%. Le cheveu absorbe l’eau car un soulèvement des écailles (appelé “cuticule”) se crée. 

Plusieurs conséquences sont visibles si nos cheveux sont en mauvaise santé et absorbent trop d’eau. Cette absorption massive d’eau entraîne une élongation de la fibre capillaire et lui fait perdre force et élasticité (jusqu’à 50% de perte pour les cheveux très frisés mouillés….). Le cheveu est donc fragilisé, terne et cassant. Il sèche difficilement, se salit plus vite et des frisottis apparaissent dès qu’ils sont humides. On remarque aussi que les colorations durent moins bien.

Pour éviter une trop forte pénétration d’eau dans le cheveu, il est conseillé d’utiliser une huile végétale (comme par exemple la noix de coco) ou un acide gras sur sa chevelure avant un shampooing, ce qui permettra de protéger le cuticule.

Alors avez -vous appris des choses sur vos cheveux ? 

J’espère que vous appréciez ce genre d’article. Une deuxième partie arrive bientôt !

Laisser un commentaire